Historique de Prof.Inventaire

Cacher les modifications mineures - Affichage de la sortie

Ligne 22 modifiée:
||Num�ro du luminaire ||% de la pollution lumineuse totale ||
en:
||Numéro du luminaire ||% de la pollution lumineuse totale ||
Lignes 19-20 modifiées:
7 luminaires permettent d'expliquer 50% de la pollution lumineuse visible de l'observatoire. Le tableau ci-dessous dresse la liste de ces 7 dispositifs par ordre décroissant de l'importance de leur contribution à la pollution lumineuse. Le pourcentage approximatif de leur contribution est aussi pr�sent�e.
en:
7 luminaires permettent d'expliquer 50% de la pollution lumineuse visible de l'observatoire. Le tableau ci-dessous dresse la liste de ces 7 dispositifs par ordre décroissant de l'importance de leur contribution à la pollution lumineuse. Le pourcentage approximatif de leur contribution est aussi présentée.
Ligne 31 modifiée:
3 de ces luminaires sont install�s sur des propri�t�s priv�es(45, 37 et 20).
en:
3 de ces luminaires sont installés sur des propriétés privées(45, 37 et 20).
16 octobre 2007 à 11h40 par 72.11.164.186 -
Ligne 0 supprimée:
Lignes 3-31 modifiées:
Dans cette équation, P'_D_' représente la puissance lumineuse dirrigée directement vers le ciel alors que P'_R_' est la puissance dirrigée vers le ciel après réflexion sur le sol. Le facteur F'_c_' consiste en une correction spectrale pour rendre compte de la plus forte diffusion de la lumière selon le type d'ampoule (F'_c_'=1 pour les sodium haute pression et F'_c_'=1.6 pour les hallogénures métalliques) alors que le facteur 1/r'^2^' permet de corriger pour la distance du dispositif d'éclairage par rapport à l'observatoire.[[<<]]Les termes P'_D_' et P'_R_' sont calculés comme suit:eq2.jpg [[<<]] eq3.jpgoù L'_sol_' est donné par une lecture d'un luxmètre disposé horizontalement au niveau du sol directement en-dessous de l'appareil d'éclairage. H est la hauteur de luminaire de référence que nous estimons à 6 m soit la hauteur typique des lampadaires. H est quant à elle la hauteur réelle du luminaire étudié. Cette correction permet de prendre en considération le fait que la mesure du luxmètre sera biaisée par la hauteur du dispositif. En prenant le rapport du carré des hauteurs il devient possible d'estimer la luminance de façon presque indépendante de la hauteur. Up est la fraction de lumière dirigée par le luminaire à un angle supérieur à l'horizontale. rho.gifreprésente la réflectance du sol que nous avons considérée égale à 0.15 en été. Pour notre cas d'étude, le parc d'éclairage est essentiellement composé de cobra-head (Up=0.06) de projecteurs directionnels (Up=0), de sentinelles de ferme (Up=0.15) d'appliqués mureaux ou d'ampoules non protégées (Up=0.35-0.4).[[<<]]La figure ci-dessous représente la disposition des luminaires dans le village de Saint-Camille. Le point rouge indique la position de l'observatoire.[[carte-st-camille.jpg | saint-camille-small.jpg]] [[<<]] ''Cliquez pour agrandir''[[<<]]7 luminaires permettent d'expliquer 50% de la pollution lumineuse visible de l'observatoire. Le tableau ci-dessous dresse la liste de ces 7 dispositifs par ordre décroissant de l'importance de leur contribution à la pollution lumineuse. Le pourcentage approximatif de leur contribution est aussi pr&#65533;sent&#65533;e.||  ||Num&#65533;ro du luminaire ||% de la pollution lumineuse totale || ||2 ||10% || ||1 ||8% || ||45 ||8% || ||37 ||8% || ||20 ||6% || ||33 ||6% || ||14b ||6% ||3 de ces luminaires sont install&#65533;s sur des propri&#65533;t&#65533;s priv&#65533;es(45, 37 et 20). ||
en:
Dans cette équation, P'_D_' représente la puissance lumineuse dirrigée directement vers le ciel alors que P'_R_' est la puissance dirrigée vers le ciel après réflexion sur le sol. Le facteur F'_c_' consiste en une correction spectrale pour rendre compte de la plus forte diffusion de la lumière selon le type d'ampoule (F'_c_'=1 pour les sodium haute pression et F'_c_'=1.6 pour les hallogénures métalliques) alors que le facteur 1/r'^2^' permet de corriger pour la distance du dispositif d'éclairage par rapport à l'observatoire.

Les termes P'_D_' et P'_R_' sont calculés comme suit:

Attach:eq2.jpg

Attach:eq3.jpg

où L'_sol_' est donné par une lecture d'un luxmètre disposé horizontalement au niveau du sol directement en-dessous de l'appareil d'éclairage. H est la hauteur de luminaire de référence que nous estimons à 6 m soit la hauteur typique des lampadaires. H est quant à elle la hauteur réelle du luminaire étudié. Cette correction permet de prendre en considération le fait que la mesure du luxmètre sera biaisée par la hauteur du dispositif. En prenant le rapport du carré des hauteurs il devient possible d'estimer la luminance de façon presque indépendante de la hauteur. Up est la fraction de lumière dirigée par le luminaire à un angle supérieur à l'horizontale. rho.gifreprésente la réflectance du sol que nous avons considérée égale à 0.15 en été. Pour notre cas d'étude, le parc d'éclairage est essentiellement composé de cobra-head (Up=0.06) de projecteurs directionnels (Up=0), de sentinelles de ferme (Up=0.15) d'appliqués mureaux ou d'ampoules non protégées (Up=0.35-0.4).

La figure ci-dessous représente la disposition des luminaires dans le village de Saint-Camille. Le point rouge indique la position de l'observatoire.

[[Attach:carte-st-camille.jpg | Attach:saint-camille-small.jpg]]

''Cliquez pour agrandir''

7 luminaires permettent d'expliquer 50% de la pollution lumineuse visible de l'observatoire. Le tableau ci-dessous dresse la liste de ces 7 dispositifs par ordre décroissant de l'importance de leur contribution à la pollution lumineuse. Le pourcentage approximatif de leur contribution est aussi pr&#65533;sent&#65533;e.

||
||Num&#65533;ro du luminaire ||% de la pollution lumineuse totale ||
||2 ||10% ||
||1 ||8% ||
||45 ||8% ||
||37 ||8% ||
||20 ||6% ||
||33 ||6% ||
||14b ||6% ||

3 de ces luminaires sont install&#65533;s sur des propri&#65533;t&#65533;s priv&#65533;es(45, 37 et 20).
16 octobre 2007 à 11h38 par 72.11.164.186 -
Lignes 1-2 modifiées:
||
||
Pour établir la contribution approximative de chaque source, nous avons élaboré l'indice de pollution lumineuse locale comme suit[[<<]]eq1.jpg[[<<]]Dans cette équation, P'_D_' représente la puissance lumineuse dirrigée directement vers le ciel alors que P'_R_' est la puissance dirrigée vers le ciel après réflexion sur le sol. Le facteur F'_c_' consiste en une correction spectrale pour rendre compte de la plus forte diffusion de la lumière selon le type d'ampoule (F'_c_'=1 pour les sodium haute pression et F'_c_'=1.6 pour les hallogénures métalliques) alors que le facteur 1/r'^2^' permet de corriger pour la distance du dispositif d'éclairage par rapport à l'observatoire.[[<<]]Les termes P'_D_' et P'_R_' sont calculés comme suit:eq2.jpg [[<<]] eq3.jpgoù L'_sol_' est donné par une lecture d'un luxmètre disposé horizontalement au niveau du sol directement en-dessous de l'appareil d'éclairage. H est la hauteur de luminaire de référence que nous estimons à 6 m soit la hauteur typique des lampadaires. H est quant à elle la hauteur réelle du luminaire étudié. Cette correction permet de prendre en considération le fait que la mesure du luxmètre sera biaisée par la hauteur du dispositif. En prenant le rapport du carré des hauteurs il devient possible d'estimer la luminance de façon presque indépendante de la hauteur. Up est la fraction de lumière dirigée par le luminaire à un angle supérieur à l'horizontale. rho.gifreprésente la réflectance du sol que nous avons considérée égale à 0.15 en été. Pour notre cas d'étude, le parc d'éclairage est essentiellement composé de cobra-head (Up=0.06) de projecteurs directionnels (Up=0), de sentinelles de ferme (Up=0.15) d'appliqués mureaux ou d'ampoules non protégées (Up=0.35-0.4).[[<<]]La figure ci-dessous représente la disposition des luminaires dans le village de Saint-Camille. Le point rouge indique la position de l'observatoire.[[carte-st-camille.jpg | saint-camille-small.jpg]] [[<<]] ''Cliquez pour agrandir''[[<<]]7 luminaires permettent d'expliquer 50% de la pollution lumineuse visible de l'observatoire. Le tableau ci-dessous dresse la liste de ces 7 dispositifs par ordre décroissant de l'importance de leur contribution à la pollution lumineuse. Le pourcentage approximatif de leur contribution est aussi pr&#65533;sent&#65533;e.||  ||Num&#65533;ro du luminaire ||% de la pollution lumineuse totale || ||2 ||10% || ||1 ||8% || ||45 ||8% || ||37 ||8% || ||20 ||6% || ||33 ||6% || ||14b ||6% ||3 de ces luminaires sont install&#65533;s sur des propri&#65533;t&#65533;s priv&#65533;es(45, 37 et 20). ||
en:

Pour établir la contribution approximative de chaque source, nous avons élaboré l'indice de pollution lumineuse locale comme suit Attach:eq1.jpg

Dans cette équation, P'_D_' représente la puissance lumineuse dirrigée directement vers le ciel alors que P'_R_' est la puissance dirrigée vers le ciel après réflexion sur le sol. Le facteur F'_c_' consiste en une correction spectrale pour rendre compte de la plus forte diffusion de la lumière selon le type d'ampoule (F'_c_'=1 pour les sodium haute pression et F'_c_'=1.6 pour les hallogénures métalliques) alors que le facteur 1/r'^2^' permet de corriger pour la distance du dispositif d'éclairage par rapport à l'observatoire.[[<<]]Les termes P'_D_' et P'_R_' sont calculés comme suit:eq2.jpg [[<<]] eq3.jpgoù L'_sol_' est donné par une lecture d'un luxmètre disposé horizontalement au niveau du sol directement en-dessous de l'appareil d'éclairage. H est la hauteur de luminaire de référence que nous estimons à 6 m soit la hauteur typique des lampadaires. H est quant à elle la hauteur réelle du luminaire étudié. Cette correction permet de prendre en considération le fait que la mesure du luxmètre sera biaisée par la hauteur du dispositif. En prenant le rapport du carré des hauteurs il devient possible d'estimer la luminance de façon presque indépendante de la hauteur. Up est la fraction de lumière dirigée par le luminaire à un angle supérieur à l'horizontale. rho.gifreprésente la réflectance du sol que nous avons considérée égale à 0.15 en été. Pour notre cas d'étude, le parc d'éclairage est essentiellement composé de cobra-head (Up=0.06) de projecteurs directionnels (Up=0), de sentinelles de ferme (Up=0.15) d'appliqués mureaux ou d'ampoules non protégées (Up=0.35-0.4).[[<<]]La figure ci-dessous représente la disposition des luminaires dans le village de Saint-Camille. Le point rouge indique la position de l'observatoire.[[carte-st-camille.jpg | saint-camille-small.jpg]] [[<<]] ''Cliquez pour agrandir''[[<<]]7 luminaires permettent d'expliquer 50% de la pollution lumineuse visible de l'observatoire. Le tableau ci-dessous dresse la liste de ces 7 dispositifs par ordre décroissant de l'importance de leur contribution à la pollution lumineuse. Le pourcentage approximatif de leur contribution est aussi pr&#65533;sent&#65533;e.||  ||Num&#65533;ro du luminaire ||% de la pollution lumineuse totale || ||2 ||10% || ||1 ||8% || ||45 ||8% || ||37 ||8% || ||20 ||6% || ||33 ||6% || ||14b ||6% ||3 de ces luminaires sont install&#65533;s sur des propri&#65533;t&#65533;s priv&#65533;es(45, 37 et 20). ||
16 octobre 2007 à 11h37 par 72.11.164.186 -
Lignes 1-2 ajoutées:
||
||Pour établir la contribution approximative de chaque source, nous avons élaboré l'indice de pollution lumineuse locale comme suit[[<<]]eq1.jpg[[<<]]Dans cette équation, P'_D_' représente la puissance lumineuse dirrigée directement vers le ciel alors que P'_R_' est la puissance dirrigée vers le ciel après réflexion sur le sol. Le facteur F'_c_' consiste en une correction spectrale pour rendre compte de la plus forte diffusion de la lumière selon le type d'ampoule (F'_c_'=1 pour les sodium haute pression et F'_c_'=1.6 pour les hallogénures métalliques) alors que le facteur 1/r'^2^' permet de corriger pour la distance du dispositif d'éclairage par rapport à l'observatoire.[[<<]]Les termes P'_D_' et P'_R_' sont calculés comme suit:eq2.jpg [[<<]] eq3.jpgoù L'_sol_' est donné par une lecture d'un luxmètre disposé horizontalement au niveau du sol directement en-dessous de l'appareil d'éclairage. H est la hauteur de luminaire de référence que nous estimons à 6 m soit la hauteur typique des lampadaires. H est quant à elle la hauteur réelle du luminaire étudié. Cette correction permet de prendre en considération le fait que la mesure du luxmètre sera biaisée par la hauteur du dispositif. En prenant le rapport du carré des hauteurs il devient possible d'estimer la luminance de façon presque indépendante de la hauteur. Up est la fraction de lumière dirigée par le luminaire à un angle supérieur à l'horizontale. rho.gifreprésente la réflectance du sol que nous avons considérée égale à 0.15 en été. Pour notre cas d'étude, le parc d'éclairage est essentiellement composé de cobra-head (Up=0.06) de projecteurs directionnels (Up=0), de sentinelles de ferme (Up=0.15) d'appliqués mureaux ou d'ampoules non protégées (Up=0.35-0.4).[[<<]]La figure ci-dessous représente la disposition des luminaires dans le village de Saint-Camille. Le point rouge indique la position de l'observatoire.[[carte-st-camille.jpg | saint-camille-small.jpg]] [[<<]] ''Cliquez pour agrandir''[[<<]]7 luminaires permettent d'expliquer 50% de la pollution lumineuse visible de l'observatoire. Le tableau ci-dessous dresse la liste de ces 7 dispositifs par ordre décroissant de l'importance de leur contribution à la pollution lumineuse. Le pourcentage approximatif de leur contribution est aussi pr&#65533;sent&#65533;e.||  ||Num&#65533;ro du luminaire ||% de la pollution lumineuse totale || ||2 ||10% || ||1 ||8% || ||45 ||8% || ||37 ||8% || ||20 ||6% || ||33 ||6% || ||14b ||6% ||3 de ces luminaires sont install&#65533;s sur des propri&#65533;t&#65533;s priv&#65533;es(45, 37 et 20). ||
GlossyBlue theme adapté par David Gilbert et Martin Aubé
Powered by PmWiki