Coronavirus

Pour en savoir plus sur l’évolution de la situation et les mesures mises en place par l’établissement, veuillez consulter la page coronavirus.

Conférence sur l'amiante dans le cadre du programme en Environnement, hygiène et sécurité au travail

Les étudiantes et étudiants en Environnement, hygiène et sécurité au travail (EHST) reçoivent régulièrement des experts dans leurs cours et c’est qu’il est arrivé le 2 mai 2019 alors que Camille Simon, ingénieur chimiste, est venu leur présenter un atelier-conférence de trois heures qui portait pour thème :  Sensibilisation à l’amiante, un contaminant chimique encore très présent dans les milieux de travail.

Au terme de la première heure, les participantes et les participants étaient vraiment plongés dans le sujet et, à leur grande surprise, ils avaient déjà intégré plusieurs notions de base qu’ils ont accepté de nous partager ici.

 « L’amiante est un produit qui a été beaucoup utilisé dans la construction de bâtiments pendant et avant les années 2000 », lance d’emblée Caroline Lapointe, étudiante de cette première cohorte et résidente d’East Angus. « Ce produit est maintenant considéré comme une matière dangereuse. Il y a même une loi qui a été décrétée en décembre 2018 afin de l’interdire après avoir découvert plusieurs problèmes de santé directement liés à son utilisation. »

Son collègue de classe, Joël Précourt Senécal, enchaîne ensuite avec de premiers conseils aux propriétaires d’immeubles concernés. « Il vaut mieux ne pas s’improviser dans les rénovations, car l’amiante n’est pas visible à l’œil nu. Il a été utilisé comme isolant thermique dans différentes matières comme le béton, le gypse, la peinture, etc. », précise celui qui occupera un emploi d’été chez Lab’eau-air-sol à Sherbrooke, où il pourra travailler à la fois sur le terrain et en laboratoire pour parfaire et mettre à profit ses nouvelles connaissances en environnement, hygiène et sécurité au travail.

Qu’en est-il du rôle des diplômées en EHST?

Louka Gagné accepte de prendre la parole aux noms de ses collègues « Dans le cas des bâtiments contenant de l’amiante, notre rôle est de faire de la prévention auprès de la population, auprès des travailleurs de la construction, mais surtout auprès des personnes qui souhaitent faire eux-mêmes leurs travaux de construction. » L’étudiant méganticois ajoute qu’il vaut mieux faire appel à une entreprise spécialisée, et qu’en cas de doute, il est possible de prélever un échantillon et de l’envoyer dans un laboratoire pour analyse.

Son collègue Samy Ouellet, qui a décroché un emploi d’été en environnement pour le Lac Brompton, renchérit : « Tout juste avant la pause, notre conférencier a abordé les grandes lignes de précautions à prendre lors d’un événement dans un lieu où se trouve de l’amiante :

  • Isoler la zone
  • Déterminer la zone de confinement (avec pression négative)
  • S’assurer d’une protection respiratoire
  • Se vêtir d’un survêtement
  • Respecter les techniques de prélèvement et de disposition

À n’en pas douter, les treize étudiantes et étudiants rencontrés ont été captivés par le sujet abordé par le conférencier invité. Ce qui en a conforté plusieurs dans le choix de leur future profession de technicienne ou technicienne en Environnement, hygiène et sécurité au travail. Cette conférence n’est qu’un mince exemple que toutes les expériences qu’elles et qu’ils pourront vivre dans le cadre de leur travail, mais aussi dans les prochaines sessions d’études.


Présentation des étudiantes et étudiantes de la première cohorte EHST
En avant-plan, de gauche à droite : Johanne Roby, enseignante, et Normand Dallaire, enseignant et coordonnateur.
Deuxième rangée, de gauche à droite : Caroline Lapointe, Samy Ouellet, Cynthia Maurice, Philippe Roberge, Daphnée Mercure, Joël Précourt Senécal et Audrey Gemme.
Troisième rangée, de gauche à droite : Evka Laflamme, Louka Gagné, Samuel Bisson, Diana Estevez, Gabriel Guay et Francis Hallée.

Présentation du conférencier invité dans le cadre du cours de chimie
Camille Simon, ingénieur chimiste
Responsable du développement chez Helfy Canada inc.
Cabinet de conseil et bureau d’étude en environnement