Coronavirus (dernière mise à jour – 7 avril)

Reprise progressive des activités d’enseignement en mode autre que présentiel à compter du 6 avril. Conformément aux directives gouvernementales, le campus demeure fermé jusqu’au 1er mai, sauf pour certaines opérations jugées prioritaires.
Veuillez consulter la page coronavirus pour en savoir plus sur l’évolution de la situation et les mesures mises en place par l’établissement.

Dévoilement du Prix littéraire des collégiens 2016

Le Cégep de Sherbrooke était fort bien représenté le 15 avril dernier lors du dévoilement du Prix littéraire des collégiens qui s’est tenu dans le cadre du Salon international du livre de Québec. En plus de la trentaine d’étudiantes et étudiants qui a pris part au jury du Prix, on retrouvait parmi les auteurs dont l’œuvre était en lice, l’enseignant en Français, Patrick Nicol.

Le dernier roman de M. Nicol, intitulé La nageuse au milieu du lac et publié par la maison d’édition Le Quartanier, figurait parmi les cinq titres retenus par un comité de critiques littéraires sous l’égide du journal Le Devoir. Les autres œuvres présentées pour l’édition 2016 étaient : Ce qu'il reste de moi de Monique Proulx (Boréal); Demoiselles-cactus de Clara B.-Turcotte (Leméac); L'année la plus longue de Daniel Grenier (Le Quartanier) et Six degrés de liberté de Nicolas Dickner (Alto).

Encouragés par Louis-Josée Houde, porte-bonheur du Prix littéraire des collégiens 2016, les membres du jury, composé de près de 700 étudiantes et étudiants du niveau collégial, ont délibéré de façon passionnée pendant plus de trois heures avant d’arrêter leur choix sur le roman qualifié d'ambitieux de Daniel Grenier : L’année la plus longue.

Une courte vidéo, réalisée par la Fabrique culturelle de Télé-Québec, permet d’avoir un bel aperçu des cinq œuvres en lice présentées par cinq étudiantes et étudiants choisis parmi les 57 représentantes et représentants des cégeps et collèges participants. Une étudiante du Cégep de Sherbrooke en Arts, lettres et communication, option médias, Isabelle Beaudry, y présente l’œuvre gagnante.

Visionner la vidéo de présentation des 5 œuvres par 5 étudiants

De plus, un article, paru le jeudi 14 avril dans Le Devoir, donnait la parole aux auteurs en lice, dont Patrick Nicol qui a rappelé les origines sherbrookoises du Prix littéraire des collégiens.

Lire l'article donnant la parole aux auteurs en lice, dont Patrick Nicol

Aux dires de Bruno Lemieux et de Genevieve Machoël, tous deux enseignants au département de Français et responsables de cette activité sur notre campus, cette 13e édition du Prix s'inscrit parmi les plus belles et les plus mémorables : les jeunes porte-parole des cégeps et collèges ont été inspirés et inspirants, tout comme les auteurs en lice se sont montrés ouverts et généreux.

Pour plus d’information, visitez le site web du Prix littéraire des collégiens


(crédit photo : Prix littéraire des collégiens)
Photo du lauréat, l’auteur Daniel Grenier, entouré des porte-parole des 58 établissements participants.

(crédit photo : Prix littéraire des collégiens)
Isabelle Beaudry (à droite), porte-parole du Cégep de Sherbrooke et étudiante de 2e année en Arts, lettres et communication, option médias, discute avec ses pairs lors des délibérations nationales du 14 avril.

(crédit photo : Prix littéraire des collégiens)
Patrick Nicol, auteur en lice et enseignant au Cégep de Sherbrooke, lors de la séance de dédicace ayant suivi la remise du Prix.