Coronavirus (dernière mise à jour – 27 avril)

Reprise progressive des activités d’enseignement en mode autre que présentiel depuis le 6 avril. Conformément aux directives gouvernementales, le campus demeure fermé jusqu’à nouvel ordre, sauf pour certaines opérations jugées prioritaires.
Veuillez consulter la page coronavirus pour en savoir plus sur l’évolution de la situation et les mesures mises en place par l’établissement.

Lueur d’espoir avec un respirateur d’urgence fait au Québec

Publié le 02 Avril 2020

Le Cégep de Sherbrooke est fier d’avoir pu offrir son soutien et ses installations à l’équipe sherbrookoise qui a conçu un respirateur artificiel en moins de huit jours tout en respectant les mesures de distanciation sociale. D’autres partenaires ont aussi contribué à cette réussite Bishop’s University, l'Université de Sherbrooke, ÉlectroMag, RS Conception, Arjo, Énergie Solution Air et Orixha.

En effet, l’équipe multidisciplinaire du prototype Breathere a passé près d’une vingtaine d’heures au Centre de recherche et de formation par simulation (CEREFS) du Cégep de Sherbrooke. « Avec nos programmes en santé, dont celui en inhalothérapie, nous étions en mesure de leur fournir un local canalisé et dûment équipé en plus de leur prêter un poumon-témoin pour faire de la ventilation avec le prototype, » explique Guylaine Richard, responsable du CEREFS et également inhalothérapeute.

Parmi les membres de l’équipe multidisciplinaire, on y retrouve plusieurs diplômés de l’établissement, dont Michaël Sage, diplômé en Techniques de laboratoire : Biotechnologies (2011) et finissant au doctorat en physiologie à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke, que l’on peut voir et entendre sur la vidéo de démonstration présentée au bas de cette page.

Nous profitons également de l’occasion pour saluer et féliciter d'autres diplômés au sein de l’équipe comptant, au total, une vingtaine de membres, deux diplômés en soins infirmiers : Émilie Gosselin (2008) et Charles Bilodeau (2012) ainsi que Bruno Courtemanche, diplômé en Sciences de la nature (2004). Il faut aussi souligner la participation de deux diplômés de notre institution et membres de notre personnel soit Guylaine Richard, responsable au CEREFS ainsi que Gino Dubé, enseignant et coordonnateur du programme d’inhalothérapie. Ce dernier a accepté d’emblée le rôle d’aviseur externe pour toutes les phases du projet.

Rappelons que ce projet de respirateur d’urgence s’est concrétisé à la suite d’un appel lancé par l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill et la Fondation de l’Hôpital général de Montréal. 

Le concours intitulé « Défi respirateur code de vie » consistait à créer un ventilateur rapidement, avec des concepts simples et avec du matériel qui pouvait être disponible facilement au Québec.

En savoir plus sur ce projet de respirateur d’urgence intitulé BreatHere :

Voici le respirateur artificiel expliqué par Michaël Sage, diplômé du Cégep et finissant au doctorat à l'Université de Sherbrooke : (en anglais seulement)