Coronavirus

Conformément aux directives gouvernementales, le campus demeure fermé jusqu’à nouvel ordre, sauf pour certaines opérations jugées prioritaires. Veuillez consulter la page coronavirus pour en savoir plus sur l’évolution de la situation et les mesures mises en place par l’établissement.

Studio Stage, un avantage incomparable pour les finissants en Graphisme!

Réaliser des projets concrets, rencontrer de vrais clients, apprendre à travailler sous pression et en équipe… Studio Stage, c’est un peu tout cela et même plus! Comme dans la vraie vie, les mandats sont variés et les clients ont des besoins précis : maquette web, dépliant promotionnel, brochure corporative, identité visuelle, etc. Une expérience qui prend tout son sens tant pour ceux et celles qui opteront pour le marché du travail, que pour les personnes souhaitant poursuivrent leurs études.

« Studio Stage permet d’intégrer la notion du travail en microentreprise et de mettre en pratique toutes les connaissances apprises au cours du programme », explique Sophie Hébert, enseignante en Graphisme et coordonnatrice de Studio Stage. « Puisque c’est dans le cadre d’un cours, les étudiantes et les étudiants bénéficient de notre soutien pédagogique et leurs travaux sont évalués. »

Studio Stage : le meilleur des deux mondes

L’étudiant Charles-Éric Gandubert avoue avoir apprécié la formule Studio Stage. « À mon avis, c’est la meilleure façon pour progresser et se préparer au marché du travail. On travaille sur de vrais projets et l’on peut compter sur le soutien de l’enseignant. Et surtout, ça nous permet de progresser sans faire de faux pas et d’obtenir des conseils d’experts! », confirme celui qui se dit impressionné, et ce, depuis son premier jour, par la qualité de l’enseignement et des installations mises à leur disposition.

Les objectifs de carrière de Charles-Éric se préciseront sous peu et pourraient le ramener vers Montréal, sa ville d’origine. « J’ai fait une demande d’admission dans deux programmes universitaires différents : Conception numérique interactive et Animation 3D », dit-il.  « J’attends aussi des nouvelles de l’agence Sid Lee pour un stage d’été de trois mois en design web. » Aucun doute qu’un avenir prometteur se dessine déjà pour lui.

Une formation à la hauteur de mes attentes

C’est aussi le cas pour Florence Levasseur qui a, elle aussi, quitté sa ville natale de Bromont pour faire ses études en Graphisme à Sherbrooke. « Des connaissances dans le domaine m’ont recommandé le programme de Sherbrooke, parce qu’il est beaucoup plus actualisé qu’ailleurs et plus avancé sur le plan numérique », affirme celle qui recevra sous peu une réponse pour ses demandes d’admission à l’université soit en design graphique ou en média interactif.

Le travail d’équipe est aussi un élément d’apprentissage et de fierté dans le cadre de Studio Stage. « Nous avons réparti nos tâches en fonction de nos forces et pour moi, c’est le design web! », raconte Florence qui aimerait se spécialiser dans le design événementiel et travailler pour une firme comme Moment Factory. « Avec mes coéquipiers, nous avons réalisé trois contrats dont celui pour la clinique de santé globale Gymnik. La personne responsable de ce dossier a été tellement satisfaite qu’elle nous référé d’autres clients. »

J'y ai trouvé ma voie

Au sein de ce groupe de finissantes et de finissants en Graphisme, il y aussi Florence Massé-Vincelette de Sherbrooke qui, selon elle, n’avait aucun talent en dessin avant de s’aventurer en Graphisme. « C’est plutôt la passion pour les images et la photo qui m’a amenée à faire ce choix. J’y ai découvert mes forces pour la mise en page et l'emballage aussi appelé le « packaging ».

C’est d’ailleurs à ce niveau qu’elle a pu contribuer aux projets de Studio Stage avec son équipe. Ensemble, ils ont réalisé une murale typographique pour le département de sociologie et un concept d’emballage pour le savon au lait de chèvre Petit biquet produit par l'entreprise Chèvrerie du biquet située à Warwick.

Membre de l’équipe GRVF, la formule Studio Stage pour Florence Massé-Vincelette, c’est un peu comme la vraie vie d’un graphiste contractuel. « On se choisit un nom d’entreprise et l’on se crée une identité graphique », explique celle qui poursuivra ses études en Design graphique. « On rencontre des clients avec différents besoins et l’on doit composer avec les dates d’échéance et les délais d’impression ». Elle avoue avoir aussi vécu sa première déception artistique à la suite d’un changement d’idée d’une cliente. « Heureusement que nous avions le soutien de notre enseignant pour apprendre de cette expérience et ajuster notre tir. »

Studio Stage est un cours offert en sixième session à toutes les personnes finissantes en Graphisme. Il constitue l’étape synthèse avant le marché du travail. La trentaine d’étudiantes et d’étudiants peuvent compter sur le soutien et l’expertise des enseignants Vincent Desruisseaux et Sophie Hébert, puisque ce cours est offert en formule « team teaching ».


L’inspiration est au rendez-vous pour les étudiantes et les étudiants en Graphisme qui peuvent profiter des installations de qualité et du soutien pédagogique offert par deux enseignants à leur disposition dans le cadre de Studio Stage.

Les finissantes et les finissants peuvent aussi profiter de salles privées pour leurs réunions d’équipe, mais aussi pour rencontrer leurs clients de Studio Stage.

La passion pour le design web s’est confirmée pour Florence Levasseur en participant à Studio Stage. Elle souhaite joindre une firme événementielle comme Moment Factory après ses études universitaires.

Voir des photos prises dans le cadre de Studio Stage

Voir des réalisations étudiantes (portfolios)

En savoir plus sur Studio Stage