Coronavirus (dernière mise à jour – 27 avril)

Reprise progressive des activités d’enseignement en mode autre que présentiel depuis le 6 avril. Conformément aux directives gouvernementales, le campus demeure fermé jusqu’à nouvel ordre, sauf pour certaines opérations jugées prioritaires.
Veuillez consulter la page coronavirus pour en savoir plus sur l’évolution de la situation et les mesures mises en place par l’établissement.

Techniques de laboratoire : biotechnologies

Objectif du programme

Ce programme vise à former  des techniciens aptes à œuvrer autant dans les laboratoires des entreprises manufacturières, pharmaceutiques, agroalimentaires  ou du domaine de l’environnement que dans les laboratoires de recherche biomédicale, de sciences judiciaires ou d’enseignement.

Dans l’exercice de sa profession, le technicien interprète des protocoles avant d’exécuter des travaux à caractère technique sur des échantillons de sources diverses. Il doit aussi être capable de traiter les données recueillies, produire des rapports, communiquer ses résultats, assurer le bon fonctionnement et l’entretien de l’appareillage, tout cela dans le respect des règles des « bonnes pratiques de laboratoire ».  

Période et durée des stages

Les stages en ATÉ sont prévus en juin, juillet et août pour les étudiants de première et deuxième année. Chaque stage dure entre 9 et 12 semaines

Cours de la formation spécifique suivis à la fin de la première année

Première session

  • Initiation aux professions de laboratoire (360-106-SH)
  • Chimie appliquée aux laboratoires d’analyse (202-195-SH)
  • Biologie humaine 1  (101-185-SH)

Deuxième session

  • Initiation aux techniques microbiologiques  (360-365-SH)
  • Assurance de la qualité en laboratoire (360-203-SH)
  • Chimie organique appliquée aux laboratoires (202-294-SH)
  • Biologie humaine 2 (101-284-SH)
  • Mathématiques appliquées aux analyses  (201-244-SH)

Tâches reliées

  • Préparer des solutions, des géloses et des milieux de culture.
  • Effectuer des activités liées au programme d’assurance qualité en laboratoire.
  • Assurer la gestion des produits et du matériel.
  • Tenir un inventaire des produits.
  • Passer des commandes.
  • Recevoir et inventorier le matériel.
  • Saisir et traiter des données expérimentales.
  • Porter des données expérimentales en graphique.
  • Cultiver des bactéries.
  • Appliquer les épreuves préliminaires à l’identification présomptive des bactéries : colorations de Gram, tests enzymatiques.
  • Effectuer des décomptes bactériens.

Cours de la formation spécifique suivis à la fin de la deuxième année :

Troisième session :

  • Techniques d’identification microbienne (360-465-SH)
  • Biochimie générale (210-336-SH)
  • Fonctions et variations (201-343-SH)
  • Électricité et magnétisme (203-354-SH)

Quatrième session :

  • Microbiologie appliquée  (210-465-SH)
  • Techniques de culture cellulaire  (210-485-SH)
  • Biochimie appliquée  (210-435-SH)
  • Optique appliquée à l’instrumentation  (203-454-SH)
  • Méthodologie de mesures physicochimiques  (202-496-SH)

Tâches reliées :

  • Toutes les tâches mentionnées à la fin de la première année
  • Procéder à des analyses microbiologiques
  • Exécuter une réaction de PCR
  • Cultiver des cellules animales
  • Cultiver des cellules végétales
  • Extraire et doser de l’ADN, des protéines, des lipides et des glucides
  • Séparer des molécules par électrophorèse ou par chromatographie
  • Enzymologie et cinétique :  effectuer des expériences de cinétique enzymatique
  • Utilisation des appareils de mesures électrométriques et physicochimiques (titrateur Karl-Fisher, viscosimètre, tensiomètre, néphélomètre, calorimètre, multimètre)