Coronavirus (dernière mise à jour – 27 mars)

Les activités d’enseignement en mode autre que présentiel reprendront progressivement à compter du 6 avril. Toutefois, les étudiantes et les étudiants seront contactés dans la semaine du 30 mars par leurs enseignantes et leurs enseignants à ce sujet. Conformément aux directives gouvernementales, le campus demeure fermé jusqu’au 1er mai, sauf pour certaines opérations jugées prioritaires.
Veuillez consulter la page coronavirus pour en savoir plus sur l’évolution de la situation et les mesures mises en place par l’établissement.

La Guignolée étudiante

Pour contrer l’insécurité alimentaire et celle liée au logement

La Guignolée étudiante revient chaque année pour proposer diverses activités éducatives qui permettent aux étudiantes et aux étudiants de s’initier à l’engagement social en tant que citoyennes et citoyens. Cette année, elle permet plus particulièrement aux étudiantes et aux étudiants en travail social de développer leur sens critique dans l’action et sur l’action et d’exercer leur capacité à communiquer et à collaborer avec les autres.

La Guignolée vise d’abord à sensibiliser la population générale et étudiante à la précarité financière menant à l’insécurité alimentaire. Cette année s’ajoute la réalité de la précarité liée au logement. L‘activité « camp de base » sera d’ailleurs le lieu privilégié pour sensibiliser les gens à ces deux réalités, puisque des étudiantes et des étudiants dormiront dehors, sur le campus.

Au cours des dernières années, pas moins de 1 750 étudiantes et étudiants ont pris part à ce rendez-vous rassembleur, amassant plus de 60 000 $ en argent et plus de 20 500 kilos de denrées non-périssables. Si l’on additionne le tout, leur apport représente plus de 30 000 sacs d’épicerie redistribués aux gens dans le besoin depuis les débuts du projet.

Précieux partenaires

  • Association étudiante du Cégep de Sherbrooke (AECS) 
  • Moisson Estrie, organisme communautaire à vocation socio-économique, dont la mission est de contribuer au bien-être des personnes vulnérables financièrement, par l’offre de denrées alimentaires comme moyen d’approche, dans une perspective globale, et cela, directement ou par l’intermédiaire d’organismes tels que la Banque alimentaire de l’AECS.
  • Une étudiante et un étudiant en Technique de travail social seront les porte-paroles de l’évènement 

Voici quelques photos des dernières éditions de la Guignolée étudiantes :