Coronavirus

Pour en savoir plus sur l’évolution de la situation et les mesures mises en place par l’établissement, veuillez consulter la page coronavirus.

Une pensée pour l'environnement

L’utilisation des masques de procédure jetables entraîne sans contredit une augmentation du volume de déchets qui aura un impact environnemental important.

Il est donc essentiel d’en faire un usage judicieux et d’en disposer de façon adéquate.

Voici quelques indications qui permettront de limiter la quantité de déchets.

Quand utiliser le masque de procédure jetable?

Les masques de procédure jetables doivent être utilisés au Cégep dans les situations suivantes :

  • dans les laboratoires et les activités pratiques où la nature des activités ne permet pas de maintenir une distanciation physique de 2 mètres;
  • lors de rencontres, consultations, interventions pour lesquelles la distanciation physique de 2 m n’est pas possible et qu’il n’y a pas de barrière physique comme un plexiglas, une vitre, etc.;
    • dans les aires de travail où le personnel n’a pas un poste de travail fixe et doit se déplacer constamment pour effectuer ses tâches sans être en mesure de maintenir une distanciation physique de 2 m avec ses collègues en tout temps (ex. comptoir de service du Centre de l’activité physique, aire de préparation des laboratoires).

Nouvelle consigne : pour la période actuelle où notre région est en zone rouge, le Cégep a fait le choix d’instaurer l’obligation du port du masque de procédure pour les étudiants et les étudiantes durant tous les cours en présentiel, y compris les cours théoriques, à l’enseignement régulier et à la formation continue. 

Le Cégep fournira les masques de procédure dans les classes pour chaque étudiante et étudiant. Cette obligation sera réévaluée pour la session d’hiver.

Sachez qu’il est recommandé de porter le masque de procédure durant 4 heures maximum et de le changer s’il est mouillé, visiblement souillé, endommagé ou si la respiration est difficile.

Dans toute autre situation où cela est prescrit, le port du couvre-visage réutilisable est adéquat et permet de réduire notre impact environnemental.

Nous vous rappelons que chacune et chacun doit conserver, partout où c’est possible, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, une distance de 2 m avec ses collègues, enseignants et enseignantes, étudiants et étudiantes, amis et amies. La distance de 1,5 m est permise seulement entre les étudiantes et étudiants lorsqu’ils sont assis en classe.

Peut-on réutiliser un masque de procédure jetable?

Selon les recommandations de la Direction de la santé publique, il est possible de réutiliser un masque de procédure jetable dans la mesure où :

  • le masque n’est pas utilisé pour une durée cumulative de plus de 4 heures;
  • le masque n’est pas souillé, mouillé ou abîmé;
  • entre chaque utilisation, le masque est entreposé dans un sac de papier ou un contenant non hermétique et que l’extérieur du masque est replié sur lui-même.

 Ces mesures de réutilisation du masque de procédure devraient permettre de réduire le volume de déchets. Elles pourraient être révisées en situation de pénurie appréhendée ou avérée. De nouvelles informations vous seront alors communiquées, le cas échéant.

 Comment disposer des masques de procédure jetable?

Malheureusement, compte tenu des matériaux qui les composent, les masques de procédure ne sont pas compostables ni facilement recyclables.

 Il ne faut donc pas jeter les masques de procédure sur le sol, dans une poubelle de compost ou dans une poubelle de recyclage, mais bien dans les poubelles de déchets. Le Cégep demeure à l'affût des options de recyclage qui pourraient émerger.

Le tri adéquat des matières résiduelles demeure le meilleur moyen pour bien gérer les déchets. À titre de rappel, voici les voies à utiliser pour la disposition des nouveaux rebus engendrés par la pandémie :

  • masques de procédure jetable : poubelles à déchets;
  • papier brun et papier blanc : poubelles de compost;
  • pellicule plastique : poubelles pour pellicule plastique installées dans certains laboratoires ou poubelle à déchets s’il n’y a pas de poubelle pour pellicule plastique

Ces bonnes pratiques permettront de limiter le volume de déchets tout en maintenant un milieu de travail et d’études sécuritaires conformément aux recommandations de la Direction de la santé publique.